COPALC

Commission pour l'Amérique latine et la Caraïbe
Connexion utilisateur
Publicité

Les Centres de FLE

Agenda
L M M J V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
Lettre d'information

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Syndiquer le contenu

Asociacion para la difusion de la civilizacion francesa. Association pour la diffusion de la Civilisation Française en Argentine

DICIFRAN
Pays : 
Argentine
Adresse de l’association : 
Talcahuano 316. 8Piso. Of. 803 (1013) CABA. Argentina
Tél : 
+(54) 11 4372 4638
Courriel : 
dicifran@gmail.com
Situation du français : 

DICIFRAN rassemble,  non seulement des professeurs de français mais aussi, tous ceux et celles qui s´intéressent et consacrent leur passion à la langue française.

L’intérêt des adhérents et des partenaires reste intact tout comme leur participation aux activités organisées par l’association.

Le constat fait dans la province de Buenos Aires, circonscription la plus vaste et la plus peuplée, est que l’on a supprimé l’enseignement de toute langue étrangère autre que l’anglais. Le français reste enseigné par quelques initiatives privées isolées. Cependant,  la ville de Buenos Aires offre un menu varié dès l’école primaire, il existe un programme d’Écoles primaires plurilingues ainsi que des Centres d’enseignement de langues étrangères gratuits, très fréquentés par les habitants de la ville.

Il est à remarquer que malgré ces différentes politiques éducatives, l’intérêt pour le français est considérable.

L´association a vu ces dernières années une réduction des effectifs. Une raison probable est la date de sa création (1961) vu que les personnes âgées s´éloignent souvent de ce type d´activités.

En revanche, DICIFRAN a eu un nombre important de nouveaux associés, ce qui l’encourage davantage à continuer sa mission dans la ville de Buenos Aires, en banlieue,  mais aussi des différentes provinces d’Argentine.

Objectifs de l’association : 
  • - Promouvoir toute sorte d´activités qui permettent la diffusion de la culture française dans tous les domaines : littérature, musique, cinéma, arts plastiques, sciences ;
  •  
  • - Informer nos associés sur les événements organisés concernant la langue française dans notre pays et dans le monde : congrès nationaux et internationaux, Sedifrale, bourses offertes par les différentes organisations, concours, et autres ;

- Organiser des expositions, des séances mensuelles de cinéma français, des visites guidées dans des sites qui permettent de montrer l´influence de la culture française en Argentine ;

- Participer aux groupes de travail liés au français qui se déroulent dans la ville de Buenos Aires ;

- Inviter des professeurs argentins et français à présenter des livres et organiser des conférences sur des sujets variés, pédagogiques ou simplement culturels ;

- Partager avec nos membres le matériel disponible dans notre bureau (des livres, des films, des CD musique, des publications reçues de France ou des autres associations argentines) ;

-Soutenir et accompagner par notre présence la diffusion de toutes les manifestations liées au français.

Activités : 
  • - Organisation d´un « dîner  français » pour commémorer les fêtes nationales de France et Argentine au mois de juillet ;
  • - Séances de cinéma en français tous les mois, au Club del Progreso de Buenos Aires ;
  • - La présidente et la vice-présidente ont assisté au Congrès National de professeurs de français à Resistencia, province de Chaco, le 14,15 et 16 août 2013 ;
  • - Le professeur Ivana Villar a préparé une conférence sur Albert Camus en raison du centenaire de sa naissance (la présentation aura lieu en 2014) ;
  • - Participation à des réunions du GRR de la ville de Buenos Aires ;
  • - Conférence du Docteur ès lettres Geneviève Despinoy, sur la vie et l´œuvre de Charles Trenet ;
  • - Visite guidée au Musée d´Art de Tigre : l´architecture et visite de l´exposition du peintre Paez Vilaró.
Nombre d’adhérents : 
60
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non

Fédération Argentine des Professeurs de Français

FAPF
Pays : 
Argentine
Adresse de l’association : 
Cordoba 1868 - Ofic.6 - 2000 – Rosario (ARGENTINE)
Tél : 
+(54) 381 4278472
Courriel : 
fapfargentina@gmail.com ou rositawerner@gmail.com
Situation du français : 

Depuis  la  nouvelle  loi  d’éducation  nationale  (2006),  les  langues  étrangères  sont

considérées différemment dans l’agenda de la politique éducative nationale.

En  effet,  depuis  2010,  des  spécialistes  en  LE  du  pays  se  sont  réunis  pour  rédiger  des

documents référentiels pour l’enseignement des langues. À partir de ces documents,

chaque province (23 au total) travaille sur l’actualisation des curricula pour chaque niveau de

l’enseignement des langues-cultures étrangères y compris le FLE, qui représente la seconde

LE enseignée tout au long du pays.

Dans ce contexte, le réseau associatif de la FAPF travaille lors des instances d’actualisation

curriculaire des régions.

Objectifs de l’association : 

- Représenter les associations fédérées devant les autorités officielles et privées, nationales et

internationales ;

- Promouvoir et revaloriser la langue française dans les différents niveaux de l’enseignement

conjointement avec nos partenaires du français ;

- Prévoir des actions pour la formation continue et leur diffusion, ainsi que la gestion

associative ;

- Participer à l’élaboration des référentiels d’enseignement du FLE dans les institutions

officielles pour tous les niveaux.

Activités : 

- Organisation des rencontres et réunions associatives visant la réflexion sur les expériences éducatives et les politiques linguistiques ;

- Mise en place du projet FIP «Formation continue en ligne: nouveaux enjeux pour le professeur de Français», sélectionné par la FIPF 2013-2014 ;

- Soutien des actions de diffusion du français et d’actualisation professionnelle ;

- Participation dans l’élaboration des programmes officiels d’enseignement du FLE ;

- Représentation des professeurs aux rencontres internationales ;

- Promotion des échanges de professeurs et d’étudiants de FLE dans le monde francophone ;

- Prix «María R. Stecca» accordé aux collègues promues avec les meilleures qualifications des professorats.

Nombre d’adhérents : 
641
Journaux associatifs : 

La FAPF envoie régulièrement une lettre d’information aux associations fédérées pour les maintenir au courant de nouvelles concernant la vie associative, l’enseignement et la promotion du français.

Président : 
rosiwer
Trésorier : 
María Cristina Sirna
Secrétaire Général : 
martagoldin@gma...
Fédération : 
Cette association est une fédération
Membre Fadom : 
Non

Société Argentine des Professeurs de Français de l’Enseignement Supérieur et Universitaire

SAPFESU
Pays : 
Argentine
Adresse de l’association : 
Instituto Superior del Profesorado “Dr. Joaquín V. González” — Ayacucho 632 (C1026AAF) Ciudad Autónoma de Buenos Aires, Buenos Aires, ARGENTINE
Tél : 
+(54) 23 23 42 03 98
Courriel : 
sapfesu@gmail.com
Situation du français : 

En Argentine, l’enseignement du français est assuré au niveau supérieur par deux types d’institutions : les Universités et les Instituts de Formation d’Enseignants. Huit universités offrent des formations spécifiques en français. Dans le reste des universités, le français est majoritairement enseigné sous forme de cours de  lecture-compréhension, de FOS (tourisme, gastronomie, viticulture, arts) ou de FLE traditionnels. De leur côté, les Instituts de Formation d'Enseignants sont au nombre de neuf, distribués dans tous le pays. On y forme des professeurs de FLE en 4 ans.

Le plus grand nombre d’étudiants se concentre dans les cours de lecture, de FOS ou de FLE dans les Universités. A l’opposé, le nombre effectif dans la formation des professeurs est assez faible.

Objectifs de l’association : 

Créée en 1979, la SAPFESU poursuit les objectifs suivants :

 - établir des liens entre tous les enseignants du niveau supérieur ;

 - favoriser le perfectionnement des enseignants ;

 - diffuser la recherche scientifique dans le domaine ;

 - promouvoir la mise à jour de la méthodologie de l’apprentissage du FLE ;

 - développer des activités de diffusion de la culture française (science, technique,etc) et celles des pays francophones ;

 - organiser des réunions, des séminaires et des congrès ;

 - publier des travaux liés aux objectifs et aux activités de l’association ;

 - conclure des accords avec des organismes nationaux et étrangers, privés ou officiels afin d’atteindre les objectifs ci-dessus.

Activités : 
  • - Participation dans l’organisation du XIIIe Congrès National des Professeurs de Français, Buenos Aires, 2015 ;
  • - Participation aux SEDIFRALE, Costa Rica. Février 2014 ;
  • - Publication du numéro 38 de la Revue de la SAPFESU ;
  • - Publication d’entre 4 et 6 Bulletins informatifs électroniques et des Lettres d’information ;
  • - Organisation, avec la FAPF, de la journée des cadres associatifs ;
  • - Organisation, avec la FAPF, de la journée de discussion sur les nouvelles lois éducatives et les politiques linguistiques nationales ;

- Encouragement de la mise en place des projets de formation d’enseignants sous forme de cours, séminaires ou autres des associés, à travers les Groupes de Réflexion Régionaux (GGRR), a fin de constituer un réseau de missions d’experts locaux.

Nombre d’adhérents : 
200
Journaux associatifs : 
  • - Bulletins électroniques bimestriels (www.sapfesu-arg.fipf.org).
  • - Lettres d’information électroniques (www.sapfesu-arg.fipf.org).
  • - La SAPFESU est partenaire de Synergies Argentine, une publication du groupe GERFLINT.

Depuis 1983, la SAPFESU publie la Revue de la SAPFESU, grâce à la collaboration du SCAC et de l’Ambassade de France en Argentine. Cette Revue se veut un outil de diffusion de travaux scientifiques des spécialistes argentins dans le domaine du français.

Président : 
Sapfesu
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non

Association Bolivienne des Professeurs de Français

ABPF
Pays : 
Bolivie, l'État Plurinational de
Adresse de l’association : 
Boqueron #1749 entre Plaza et condor y Plaza Marti: ZONA SAN PEDRO
Tél : 
+(591) 24 92 974
Courriel : 
lilijour@yahoo.com.mx, lilijour@hotmail.com
Situation du français : 

Dans le système éducatif national actuel, l’enseignement du français est obligatoire entre 12 et 14 ans et ensuite optionnel jusqu’au baccalauréat. Lors du VIIe congrès, il a été proposé que le français soit dispensé du premier cycle du primaire au baccalauréat, accompagné d’une intensification des horaires hebdomadaires, ce qui nécessitera sans doute une augmentation des moyens de certains établissements.

Objectifs de l’association : 

L’association est le premier interlocuteur des autorités éducatives décentralisées en ce qui concerne l’enseignement du français. Elle appartient, avec le secrétariat national de l’Éducation et l’Ambassade, au groupe de réflexion sur l’enseignement du français en Bolivie. Ses  principaux objectifs sont de promouvoir le français dans tout le pays et d'organiser des congrès.

L'Association Bolivienne des Professeurs de Français (ABPF) regroupe les professeurs de français du pays. Elle assure des formations professionnelles des professeurs de français dans les nouvelles méthodes et met en place des politiques de défense de la langue française.

 

Elle coordonne plusieurs activités qui facilite la mise en place d'un dispositif visant à renforcer l'enseignement du français dans le pays. En effet, suite à l'aprobation de la nouvelle loi Avelino Siñani, l'enseignement du français est mis en cause. Il est donc indispensable de faire valoir l'importance de cet enseignement dans le cadre de la diversité culturelle.

 

 

Activités : 

L’ Association est associée aux festivités de la Francophonie:

  • - Un festival à niveau departamental pour la fête de la Francophonie à l'Alliance Française ;
  • - Un concours de la chanson et la poésie ;
  • - Un concours de cerf- volants ;
  • - Un concours de maquettes et dessins.

 

Nombre d’adhérents : 
354
Président : 
lilijour
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non

Fédération Brésilienne des Professeurs de Français

FBPF
Pays : 
Brésil
Adresse de l’association : 
Federação Brasileira de Professores de Francês – FBPF, Av. Candido de Abreu, 140 sala 607, Centro Cívico, CEP 80530-000 - Curitiba/PR
Tél : 
+ 55 41 91 12 96 02/+ 55.32.91.58.11.21
Fax : 
+(55) 4130220977
Courriel : 
fbpf.presidente@gmail.com/ fbpf.secretaria@gmail.com/ fbpf.tesouraria@gmail.com
Situation du français : 

Le français est enseigné dans la plupart des universités fédérales et dans certains lycées. Il existe des centres de langues gérés par les municipalités et par les Etats brésiliens, mais aussi des écoles privées de langue dans lesquelles le français est étudié. La Fédération brésilienne des professeurs de français a des accords signés avec les Etats,  les municipalités et les Alliances Françaises présentes dans toutes les régions du Brésil. Dans certains Etats, les élèves du niveau collège choisissent entre le français, l’anglais ou l’espagnol. Le français est enseigné dans quelques collèges privés et dans plusieurs écoles publiques.

Il est par ailleurs a noté qu’il n’existe pas de textes législatifs ou réglementaires concernant spécifiquement le statut du français. La loi brésilienne de l’Education nationale prévoit l’enseignement d’au moins deux langues étrangères et les professeurs de français œuvrent pour le développement de l’enseignement du français dans les écoles, étant donné l’espace occupé par l’anglais et l’importance qu’est en train d’acquérir l’espagnol. Le français continue à être massivement enseigné dans certaines capitales régionales (Rio de Janeiro, Porto Alegre) et l’on observe un renouveau de l’intérêt pour cette langue dans plusieurs régions. Dans le système éducatif supérieur, il existe des filières francophones (formation des enseignants de FLE, français de spécialité, littérature, traduction, Analyse du discours). Il existe de nombreux accords entre les universités brésiliennes et les universités francophones, surtout françaises. Au cours de sa  visite au Brésil en décembre 2013, le président François Hollande a signé un accord pour «  Le français sans frontières », ce qui permettra aux étudiants des universités de participer davantage au programme  « Science sans frontières ».

Objectifs de l’association : 
  • - Travailler dans la Transparence, la Responsabilité et l’Union ;
  • - Fédérer les 25 Associations brésiliennes de professeurs de français, présentes dans la quasi totalité du pays ;
  • - Assurer une activité de veille et d’influence sur les politiques publiques relatives aux choix linguistiques et au maintien du plurilinguisme ;
  • - Appuyer les activités de formation des professeurs, menées par les associations, et apporter un soutien à la vie associative au Brésil ;
  • - Maintenir et renforcer l’esprit assosiacitif ;
  • - Lutter pour  notre profession  et pour la visibilité du FLE dans le contexte national ;
  • - Assurer la continuité des actions qui ont été entreprises par la gestion anterieure ;
  • - Encourager et organiser des rencontres regionales des Présidents des APFs ;
  • - Créer un Bureau Virtuel, une page sur facebook, une page web ;
  • - Mener des actions pour la visibilité du français pendant les événements internationaux qui auront lieu au Brésil (coupe du monde et jeux olimpiques).
Activités : 

Tous les deux ans, la FBPF organise un congrès national, le Congrès brésilien des professeurs de français. Une réunion des présidents des associations se tient tous les ans, pendant le congrès et au cours de l’année qui le précède, dans le but d’échanger toutes les informations concernant le travail associatif, la situation du français dans les états et les rapports de la FBPF avec les partenaires (ambassades et consulats représentés par les SCACs). Dans les réunions des présidents, une formation sur la gestion associative est programmée. La FBPF a un partenariat avec le Québec - scène didactique - où chaque année des enseignants brésiliens sont envoyés dans universités du Québec. Dans toutes les régions, les associations de professeurs de français préparent des formations en didactique et en pédagogie.  Des « bains linguistiques » et d'autres activités culturelles sont organisés, comme la Journée de la francophonie, des concours, des conférences dans les Universités.

La FBPF assure également la formation des enseignants par le biais de colloques et de rencontres régionales.

Nombre d’adhérents : 
1100
Journaux associatifs : 

Un bulletin électronique.

Président : 
Roberto Oliveir...
Fédération : 
Cette association est une fédération
Membre Fadom : 
Non

Association des Professeurs de Francais du Chili

APF-Chili
Pays : 
Chili
Adresse de l’association : 
José Pedro Alessandri 774, Ñuñoa, Santiago-Chile
Tél : 
+(562) 699 14 95
Courriel : 
asociacion.profesores.frances@gmail.com
Situation du français : 

Le français est enseigné dans quelques écoles privées subventionnée par l’état, dans le public  et dans les formations de Gastronomie et Hôtellerie.

En outre, la formation de Pédagogie en Français est seulement enseignée par l’Université de Ciencias de l’Educación (UMCE), peu d’élèves y sont inscrits.

D’autre part,  face au manque de travail, ils sont très peu à faire partie de l’Association de Professeurs de Français du Chili.

Malgré cette situation, l’APF fait tous ses efforts pour continuer à travailler pour ses associés, avec l’appui de l’Institut Français du Chili, l’UMCE, et la cotisation des professeurs associés.

Objectifs de l’association : 

- La défense du français dans les programmes d'enseignement mis en place par les autorités ministérielles ;

- Contribuer à la formation et au renforcement des capacités des professeurs de francais ;

- Promouvoir et coordonner le développement des partenariats professionnels et culturels ;

- Contribuer à l'amélioration de la qualité de l'éducation dans notre pays,  dans l'enseignement des langues étrangères ;

- Contribuer à la diffusion de la langue française et de la culture francophone.

Activités : 

 

 Programme 2014

-Concours  d’ Illustration sur le livre Le Petit Prince,  Mars-Avril adressé aux élèves des écoles Primaires;

-7èmes Journées des Professeurs à l’UMCE  (avril) : deux jours de perfectionnement à travers des ateliers d`écriture, didactique, des techniques de l’oral. etc.; Présentation des  manuels et spécimens, FLE ; Réunion sur Vie associative ;

-Travail avec le département de Francés de  la Universidad Metropolitana de Ciencias de la Educación  pour définir une meilleure collaboration en ce qui concerne à la formation professionnelle;

-Réforme des statuts de l’Association;

-Festival de la Chanson Francophone à Santiago, Novembre. Pour les élèves de FLE.

 

 

Nombre d’adhérents : 
20
Président : 
Marina Palacios
Vice-Président : 
jsrpiver@yahoo.com
Trésorier : 
marfran14@hotma...
Secrétaire Général : 
jolie029@gmail.com
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non

Association Colombienne des Professeurs de Français

ACOLPROF
Pays : 
Colombie
Adresse de l’association : 
Carrera 9 # 65-60 - Officina 101Bogotá (COLOMBIE)
Tél : 
+(571) 34 65 712
Fax : 
+(571) 34 65 712
Courriel : 
presidencia@acolprof.org
Situation du français : 

Dans les dernières années la demande de l’apprentissage du français en Colombie a augmenté considérablement. Aujourd’hui, elle est une langue répandue sur l’ensemble du territoire, notamment dans les institutions d’éducation supérieure qui offrent  des licences en FLE ainsi que des  cours dans le but de répondre aux besoins des Colombiens qui veulent poursuivre leurs études dans des pays francophones. D’ailleurs, dans les lycées publics l’enseignement du français a été repris. Disparu des programmes nationaux d’éducation depuis 1994, il existe actuellement, un projet de rétablissement du français dans l’enseignement secondaire public. Dans ce cadre, des accords ont été signés entre l’Ambassade de France et le Gouvernement Départemental de Cundinamarca, grâce aux efforts conjoints du Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France, des Alliances et des Départements de langues des universités colombiennes. De même, le Ministère d’Éducation a accepté d’intégrer à partir de 2010 le français dans le projet national de bilinguisme, qui n’existait jusqu’à présent qu’en anglais. En définitive, grâce à l’appui du Gouvernement Français, le gouvernement Colombien et certaines universités colombiennes publiques et privées, plusieurs personnes sont bénéficiées non seulement dans un cadre académique, mais aussi culturel.

Objectifs de l’association : 

ACOLPROF, Association Colombienne des professeurs de Français, est l’Association qui regroupe les professeurs de français colombiens depuis 40 ans. Son but principal est de fortifier et de consolider la formation des enseignants par des activités pédagogiques et culturelles, des rencontres académiques, des ateliers, des séminaires et des congrès.

Activités : 
  • - Congrès national des professeurs de français – tous les deux ans ;
  • - Rencontre nationale des étudiants de français – tous les deux ans ;
  • - Des ateliers de formation continue – tous les deux mois ;
  • - Rencontre de Stagiaires de français – chaque année ;
  • - Rencontre de professeurs de collèges, lycées - 2015 ;
  • - Séminaire de professeurs de français – 2014.
Nombre d’adhérents : 
120
Président : 
ceymy.rodriguez
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non

Association Costaricienne des Professeurs de Français

ACOPROF
Pays : 
Costa Rica
Adresse de l’association : 
IFAC, Ambassade de France au Costa Rica, B.P 10904-1000 San José (COSTA RICA)
Tél : 
Portable 506 89 98 80 93 / Téléphone 506 22 25 21 19
Courriel : 
acoprof2011@gmail.com
Situation du français : 

Au Costa Rica, la langue française et la culture francophone ont connu un rayonnement séculaire qui reste toujours en vigueur.

Le statut particulier du français dans ce pays est à souligner, car le Costa Rica est le seul pays d´Amérique Latine à avoir conservé le statut obligatoire du français dans l´éducation secondaire publique. Un grand pourcentage des jeunes costariciens de l´école publique a un contact avec la langue française de la septième à la neuvième année et ils choisissent entre l´anglais et le français à partir de la dixième année. Cela correspond environ à 350 000 élèves dans le système scolaire. Historiquement, de nombreux citoyens ont suivi leurs études en France, ce qui explique l´influence française dans certaines Institutions costariciennes, jusqu´au choix du drapeau tricolore costaricien en hommage à la France.

Environ 1000 enseignants de la langue de Molière consacrent chaque jour leurs efforts pour partager avec les jeunes du pays la saveur et le goût de cette belle langue. L’Université du Costa Rica, l’Université Nationale, l’Université à Distance, et l’Université privée La Salle,  proposent des programmes de formation en langue et en didactique pour les futurs enseignants de français. Au total, il y a environ 500 étudiants dans les filières francophones. Ces centres de formation font des recherches, en fonction de la conjoncture actuelle, pour ouvrir de nouvelles pistes d´apprentissage pour les apprenants de français. Par ailleurs, positionner le français dans des domaines tels que le tourisme, les centres d’appel, la recherche dans ses différentes modalités restent quelques-unes de leurs priorités.

Avec les changements politiques et socio- économiques dans l’avenir, il faut toujours être attentif avec les actions politiques qui pourront affaiblir notre travail et la situation du français dans nos établissements.

Aujourd’hui le terme à la mode c’est le curriculum «  flexible », c'est-à-dire que l’offre de la langue se fait en fonction de la demande naturelle ou s’il existe des professionnels qualifiés pour le travail. Le français est toujours menacé par les changements politiques.  L’absence d’une politique linguistique forte où coexistent les langues étrangères dans notre milieu devient le grand défi de tous.

Objectifs de l’association : 

L'objectif principal de l' ACOPROF est de représenter et unifier les différentes générations d'enseignants dans l’enseignement du français au Costa Rica pour :

- coordonner la diffusion et la défense de la langue française au Costa Rica ;

- fortifier l’identité histórico-culturelle de la francophonie au Costa Rica auprès de la communité nationale ;

- encourager les échanges professionnels, à caractère linguistique et culturel au niveau  national et international entre les apprenants et les enseignants de francais du pays et ceux de pays francophones ;

- promouvoir le travail des enseignants de français avec appui de ressources diverses qui permettronnt la         diffusion et la reconnaissantce au niveau national et international ;

- veiller pour les droits et les devoirs des profesionnels de l’enseignement du français au Costa Rica.

Activités : 
  • - Actions pour la diffusion de la langue en coopération avec les institutions nationales (Ministère de l’Éducation Publique, Université Nationale (UNA), Université du Costa Rica( UCR) , Université de  LA SALLE , LIBRERIA FRANCESA et la coopération francophone au CostaRica ( IFAC-Alliance Française ) ;
  • - Visite et ateliers de formation continue en province ;
  • - Journée de la Francophonie : activités pédagogiques et culturelles ;
  • - Séminaire annuel des professeurs de français en service, en collaboration avec le MEP et les Universités ;
  • - Participation active aux réunions des associations de professeurs du système éducatif costaricien ;
  • - Renouveler le contact avec les Associations de l’Amérique centrale.
  • - Participation active dans la FIPF et la COPALC.
  • - Contact avec les organismes de la Francophonie dans le monde.
  • - Travail  en commun avec les autorités du pays  pour soutenir la candidature de Costa Rica à l’OIF en 2014 comme pays observateur.
  • - Activités de clôture lors de la célébration des XVI SEDIFRALE dans le pays.
Nombre d’adhérents : 
250
Président : 
aldogullock13
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non

Grupo de Especialistas en Lengua Francesa de Cuba, rattaché à l’Asociación de Lingüistas de Cuba

GELFRA-CUBA
Pays : 
Cuba
Adresse de l’association : 
Avenue Salvador Allende 710La Habana 10300 (CUBA)
Tél : 
+(537) 88 166 28
Fax : 
+(537) 83 311 05
Courriel : 
felino.martinez@enet.cu
Situation du français : 

Le français se consolide comme la deuxième langue étrangère dans pratiquement toutes les institutions. Par contre, il n’est pas encore généralisé dans le primaire et le secondaire étant donné le manque d’enseignants. Il est en progression soutenue, notamment ces dernières années ; la licence en français est proposée avec succès dans 4 universités et une maîtrise en didactique du FLE à l’Université de La Havane; Le francais jouit d’un statut privilégié dans le réseau d’écoles de tourisme (18 centres), dans les universités pédagogiques de La Havane, de Santiago de Cuba et autres. Les Alliances françaises de La Havane et de Santiago accueillent plus de 6 000 étudiants. ; Des cours de français sont donnés à la télévision, deux fois par semaine. Un cours de francais pour enfants a été présenté en 2009 par une chaîne de la télévision nationale.

Objectifs de l’association : 

Membre actif de la FIPF depuis 1989, le GELFRA CUBA a pour objectif de réunir les professeurs de français dans une association professionnelle afin de perfectionner leurs ­connaissances et d’aider au développement du français dans le pays.

Activités : 

• Réunions bimestrielles • Colloque national annuel • Participation aux Sedifrale, aux congrès et aux stages divers • Participation au projet pour le développement du français dans le pays

Les prévisions pour l’année 2014 : l’activité la plus importante reste les Colloques annuels, en dehors des réunions académiques ordinaires.

Le XIII Colloque national  des professeurs de français de Cuba  aura lieu  les 3 et 4 avril 2014.  Des professeurs sont invités de l’Université Paris III et de la Sorbonne-Nouvelle Panthéon.

Un autre grand événement de la prochaine rentrée sera l’ouverture du troisième siège de l’Alliance française de La Havane, ce qui permettra une augmentation considérable des étudiants, qui sont au nombre de  de 6500 élèves actuellement.

A La Havane, 2500 enfants pour les cours du week-end, plus 1500 élèves du siège de Santiago de Cuba.

L’Alliance française de Cuba reste le partenaire principal de notre Association.

Participation aux XVI Sedifrales de Costa Rica en février 2014.

Nombre d’adhérents : 
250
Président : 
Martinez
Vice-Président : 
rafael.rodrigue...
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non

Association salvadorienne des professeurs de français

ASPROF
Pays : 
El Salvador
Adresse de l’association : 
Col. Terranova, Prol. 1a Av. N. #119, B° San Jacinto, San Salvador
Tél : 
+(503) 76 43 31 04
Courriel : 
karyro72@yahoo.es
Situation du français : 

Une cinquantaine de professeurs de français langue étrangère (FLE) exercent actuellement dans le système éducatif salvadorien qui compte environ 3500 étudiants de français dans les établissements publics et privés public, ainsi qu’une cinquantaine de professeurs dans des institutions privées offrant des cours de langues avec plus de 500 étudiants de français. La Licence en Langues Modernes, spécialité français et anglais occupe la deuxième place des carrières les plus demandées de la Faculté de Sciences Humaines et fait partie des 10 carrières les plus demandées de l’Universidad de El Salvador (UES). L’UES est la seule université salvadorienne qui forme des professeurs de français, mais la licence doit être modifiée pour que les titulaires du diplôme puissent avoir l’ensemble de crédits demandés par le Ministère de l’Éducation. Donc, des partenariats avec des universités francophones sont essentiel afin de travailler sur la modification curriculaire de cette licence et afin de réviser le premier programme national de FLE pour le niveau secondaire. Celui-ci a été créé en 2013 par les professeurs de français des lycées publics dans le cadre de la formation pédagogique offerte par la formatrice Isabelle Vallejo du Lycée Français Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry , avec la collaboration du professeur universitaire et présidente de l’ASPROF Kary Rodríguez. 

Ces professeurs recoivent depuis 2011 une formation continue de 3 ans d’actualisation pédagogique et didactique et de perfectionnement linguistique grâce aux conventions signées entre l’ASPROF et le Lycée Français Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry et l’Alliance Française. Les professeurs attendaient aussi, avec enthousiasme, la signature d’une convention de coopération éducative et linguistique entre l'Ambassade de France et le Ministère de l'Éducation Nationale, mais malheureusement, à cause d’un obstacle juridique, discordant aux actions volontaristes françaises faites dans d’autres pays latinoaméricains, l’Ambassadeur de France au Salvador ne peut pas signer ce type de convention. Cette précieuse convention permettrait non seulement la validation de ces formations, la certification du niveau B2 de ces professeurs au programme national d’enseignement du français pour le niveau secondaire qui vient d’être créé, mais aussi le soutien ministériel pour que ces professeurs continuent à enseigner cette langue étrangère dans leurs établissements publics.

Objectifs de l’association : 

Intervenir de manière positive dans l’action nationale pour améliorer les conditions de l’enseignement-­apprentissage du français et les conditions de vie et de travail des professeurs de français. C’est dans ce cadre académique que l’ASPROF essaie d’établir des liens nationaux et internationaux de communication pour résoudre ensemble les différents problèmes qui nous concernent et atteindre de hauts niveaux de compétences dans l’enseignement-apprentissage de la langue française dans notre pays.

Activités : 

- Dictée universitaire;

- Festivals internes des lycées publics et universitaires ;

- Festival national d’art en français ;

- Journée d'évaluation pédagogique ;

- Séminaire régional de « gestion associative » ;

- Programme de formation continue.

Nombre d’adhérents : 
70
Journaux associatifs : 

Bulletin annuel « Prise de parole »

Président : 
karyro72@yahoo.es
Fédération : 
Non
Membre Fadom : 
Non